Obsolescence non programmée

La pratique de la photographie argentique est radicalement différente de celle du numérique. On économise les déclenchement, on prend le temps de réfléchir avant de faire une photo, il faut être sur qu’elle « vaille le coup ». La photographie argentique joue avec notre patience, notre rapidité d’exécution. Bien plus technique, il n’y a pas de garantie immédiate de résultat. Mais en contrepartie elle offre un plaisir presque organique à la prise de vue et des images au rendu inimitable. C’est pourquoi j'ai préféré en faire des galeries à part.
Je varie, les appareils, les objectifs et surtout les pellicules. Au fil des déclenchements j’alterne entre des pellicules « pro » et des pellicules périmées trouvées au gré du hasard et des brocantes.