Projet Venus

Seyssuel-Rennes-Lyon-Marseille-Brest-Paris

Bonjour à toi cher lecteur !

Comment vas-tu depuis le mois dernier ? Moi ça bouge de long en large à travers la France (Vraie… lol !). Et oui ! avant même de partir en tournage j’ai eu le plaisir de faire les vendanges dans le joli village de Seyssuel, juste à coté de Vienne. J’en ai fait une série photo que tu peux découvrir ici.

Hop un canon (pas l’appareil photo) et en route pour Rennes pour le tournage de Mademoiselle.

Tournage qui s’est plutôt bien déroulé… Dans la mesure où on a filmé près de 36 plans par jour (sur 40 prévus) avec un rythme et une efficacité tout à fait impressionnants ! Franchement sans cette équipe qui a su jouer le jeu d’enchainer les plans sans reprendre son souffle et sans la patience et la confiance de Michèle Moretti a qui je demandais souvent de jouer “hors-champ”, je n’aurais jamais réussi à faire ce film aussi bien. Donc ce fut éprouvant, parfois dur et frustrant, mais en attendant de revoir tout ça au montage j’ai l’impression qu’on a rentré des super scènes.

Alors évidemment je pensais que j’aurais un peu plus de temps pour faire quelques images de plateau, mais ça, c’était avant. Alors pour vous teaser un peu le truc, je vous glisse ici quelques photos, faites à l’arrache. En tout cas hâte de vous faire découvrir le film. Je commence le montage à partir du 22 octobre à Brest ! On en parle la prochaine fois.

Sinon ce mois-ci c’est Octobre Rose ! Du coup Spacejunk organise des événements un peu partout sur Lyon et notamment l’exposition des toiles réalisées lors du projet Venus. Je ne reviens pas dessus car j’avais bien expliqué le principe dans le précédent billet.

Donc à peine descendu du train qui me ramenais de Bretagne je suis allé voir une première exposition à la médiathèque de Décines. C’était sympa, il y avait pas mal de monde et on a été super bien reçus !

Ça c’est moi à Décines devant la toile faites par  Theoschu . J’ai l’air hyper-content et bien fatigué ! Photo :  Emmanuelle Trompille  ©

Ça c’est moi à Décines devant la toile faites par Theoschu. J’ai l’air hyper-content et bien fatigué ! Photo : Emmanuelle Trompille ©

Mais si vous êtes sur Lyon, la GROSSE date à noter c’est le 14 novembre dans les locaux de Spacejunk. Là vous pourrez voir toutes les toiles et seront présents tous les photographes, tous les artistes et tous les modèles. En attendant si tu n’as pas la patience d’attendre jusque là (et je te comprends) j’ai mis à jour mon site et tu peux y découvrir toutes les photos qui seront mises aux enchères, avant et après customisation.

Pour les voir ça se passe ici

Sinon la grosse news de cet article elle se passe du côté de Marseille ! Tu connais le Cercle des Nageurs de Marseille ? Mais si tu sais ! C’est cette piscine de foufou où ils ont formé les plus grand nageurs français (les Manaudou, Bousquet, Bernard, Lacourt).

Et bien devine qui a fait la couverture et tout plein de photos dans leur magazine annuel “Reflets”? Et oui c’est Bibi ! Et je t’avoue que je trouve que c’est pas la moitié de la classe !

Si tu veux voir la série complète clique sur l’image. Photos et composition :  Aurélie Dolbeau

Si tu veux voir la série complète clique sur l’image. Photos et composition : Aurélie Dolbeau

Voilà c’est tout pour cette fois et c’est déjà pas mal ! Mais attends de voir la prochaine fois ! Je te réserve une grosse grosse nouvelle ! Je veux pas te spolier mais je te donne un indice : ça se passe à Paris et ça va être magique !

Gros bisous.

C'est la rentrée : Un film et des seins !

Bonjour à toi cher lecteur !

Alors comme ça tu croyais que je n’allais pas continuer à écrire dans cette section news, juste parce que je n’avais pas donné de nouvelles depuis la fin juin? Et bah ouais coco, excuse-moi mais bon, c’était un petit peu l’été et les vacances quand même, donc j’ai tout mis en stand-by…

Une famille hyper contente que ce soit la rentrée !

Mais ça y’est c’est la rentrée ! Alors, j’espère que tu as passé un bel été, que tu en as profité pour bronzer, te bourrer la gueule au Ricard, améliorer ta marinade sauce Barbecue et te faire défoncer les jambes par les moustiques. De mon côté, quelques news !

Et oui, dans quelques jours, ce dimanche même (le 23 septembre), je vais démarrer le tournage de mon premier court-métrage Mademoiselle à Rennes !

Architecture Rennaise

La place du Parlement de Bretagne

Street Art Rennais

Voilà, je pense faire un petit article sur le tournage une fois que celui-ci sera terminé, mais en attendant je peux vous donner quelques infos.

Mademoiselle, c’est l’histoire de Myriam, 80 ans, qui annonce à ses enfants qu’elle va se remarier. Le truc, c’est que Myriam a un début d’Alzheimer et que ses enfants ont beaucoup de mal à accepter la nouvelle. Est-ce vrai ou a-t-elle tout inventé? RDV en 2019 sur OCS pour le savoir.

Le film est produit par Ellabel productions et les films de Rita et Marcel. Michèle Moretti interprète Myriam, Marc Pierret son fils Philippe et Elyne Craipeau sa petite fille Agnès. Me font également l’honneur de participer : Gilles Bataille, Celine Poli, Trong Vuba, Armel Petitpas et Emilien Tessier.

Michèle Moretti est Myriam

Michèle Moretti est Myriam

Marc Pierret est Philippe

Marc Pierret est Philippe

Elyne Craipeau est Agnès

Elyne Craipeau est Agnès

Et là tu dis : “ok… Mais tu avais parlé de nichons dans le titre, est-ce que ce n’était pas une arnaque façon Putaclic? Vas-y Simon tu saoules, payes tes einss !” Et bien sache, cher lecteur, que je n’ai pas menti!

Au printemps dernier, j’ai eu la chance, grâce au super collectif de photographes dont je fais partie Studio Lux, de participer au projet VENUS. Organisé par l’association Spacejunk, ce projet mobilise une dizaine de photographes et de nombreux artistes (venus de l’illustration ou du street art) afin de lutter contre le cancer du sein.

Le concept est simple : une centaine de modèles (en grande majorité féminins, mais c’est ouvert à tous) sont photographiés en studio. Puis, Spacejunk transforme ces photos en grandes toiles qui seront à leur tour customisées par un artiste. Ensuite, entre octobre et décembre, il y’a de nombreux événements organisés sur Lyon afin de présenter les œuvres. Puis, le 12 décembre, se déroule une grande vente aux enchères dont les bénéfices sont intégralement reversés à la lutte contre le cancer du sein.

Voilà, donc si tu passes par Lyon durant cette période, je t’invite très chaleureusement à venir visiter un de ces lieux pour découvrir les toiles.

Projet Venus

Et sinon le grand Vernissage c’est Vendredi 28 septembre à 18h30 à la médiathèque de Décines, donc si tu es dans le coin, passes, ça va être super cool !

Pour parler un peu de mon approche du projet, voilà ce que je peux en dire :

projet venus 1

Si j'ai accepté de participer au projet VENUS, c'était avant tout pour sortir de ma zone de confort. Comme tu le sais, si tu lis ce texte, je fais plutôt des photos d'extérieur, de reportage, d'architecture et je ne m'étais encore jamais confronté à un shooting en studio, qui plus est, face à des femmes à moitié dénudées. Mais, comme je suis un peu un déglingoss, j’aime bien me confronter à de nouvelles expériences, apprendre, découvrir, tester. J'ai donc accepté de participer à ce projet.

Mon premier défi a été de faire une lumière de studio qui corresponde au rendu que je souhaitais : contrastée avec une direction de lumière bien marquée. Je voulais faire quelque chose de différent de ce que j’avais vu sur les projets Venus des années précédentes. Venant du Cinéma, j'ai préféré utiliser une lumière continue plutôt que des flashs que je maitrise mal. Je ne suis pas mécontent de mes photos, par contre j’ai beaucoup plus pensé à la photo comme une œuvre en soi et je n’ai pas assez anticipé le travail de l’artiste qui venait derrière.

Maintenant que je vois les premières toiles arriver, je me dis que j'aurais dû faire les choses différemment, des images plus plates et mieux exposées pour offrir un canevas plus simple pour l’artiste. Mais bon, c'est comme ça qu'on apprend.

En tout cas, ça a été une vraie chance de participer à ce projet et si j’ai l’occasion de pouvoir le refaire, je signe demain ! Je te mets quelques-unes de mes photos customisées (et censurées car issue de Facebook), mais comme j’ai dit, n’hésite pas à passer , et si le cœur t’en dit, participe au shooting l’année prochaine, c’est pour la bonne cause !

Allez, je m’arrête là ! J’aurais sûrement bientôt plein de nouvelles choses à vous raconter…

En attendant j’ai un film à faire !

Projet Venus 2
Projet Venus 3